Psychothérapies d’enfants et d’adolescents

Le fait que des troubles psychiques puissent apparaître dès l’enfance déconcerte beaucoup de monde et n’est souvent pas reconnu. Les pathologies psychiques de l’adulte trouvent d’ailleurs souvent leur origine dans les troubles psychiques méconnus de l’enfance ou de l’adolescence. Le dépistage précoce de ces troubles permet de réduire les risques d’apparition de maladies psychiques ultérieures ou d’aggravation et d’évolution chronique des maladies de l’enfance.

La psychothérapie psychanalytique représente une option thérapeutique valable et efficace – par exemple pour des enfants dépressifs ou hyperactifs – qui ne s’attaque pas uniquement aux symptômes manifestes, mais également aux motifs qui les sous-tendent, avec les perturbations du développement qui leurs sont liées.

Avec les enfants, il n’est pas possible d’appliquer une méthode de traitement similaire à celle des adultes ou des adolescents. On laisse ainsi les enfants se déplacer librement dans un bureau aménagé en espace de jeu. Ce sont avant tout les mises en scène dans le jeu et les représentations en image (p. ex. des dessins) – et non exclusivement les communications verbales – qui vont permettre l’exploration du monde interne de l’enfant, des expériences et conflits qui entravent son développement. Il est ainsi possible de proposer une psychothérapie même à de très jeunes enfants, encore peu en mesure de communiquer verbalement, ou à des enfants chez lesquels le développement du langage se trouve perturbé. Le thérapeute se laisse ici impliquer dans les jeux et dialogues de l’enfant autant que nécessaire pour comprendre les scénarios mis en scène et ce que l’enfant cherche à communiquer par là. Les craintes, désirs, conflits – conscients et inconscients – ainsi exprimés ou représentés deviennent accessibles dans la relation thérapeutique et peuvent alors être interprétés et élaborés. De nouvelles solutions, en adéquation avec l’âge, peuvent alors être trouvées et le développement jusque là entravé peut reprendre son cours.

Conjointement à la thérapie de l’enfant ou de l ‘adolescent, des entretiens avec les parents sont en général proposés, afin de soutenir ceux-ci vis-à-vis de leurs descendants, et d’ouvrir à des modifications dans leur relation; ceci peut faciliter l’abandon des symptômes ainsi que les acquisitions évolutives correspondant à l’âge de l’enfant ou de l’adolescent. Les modifications induites par le processus thérapeutique de l’enfant dans la dynamique familiale peuvent également être élaborées dans ce cadre. En fonction de la situation, il s’agit également d’aménager une collaboration avec le pédiatre, l’école ou d’autres acteurs impliqués.

Nous avons établi à l’attention des personnes intéressées une liste de psychothérapeutes formés dans le domaine analytique et pratiquant en Suisse romande, prêts à recevoir des demandes provenant d’adultes, d’adolescents ou de parents d’enfants souhaitant demander un avis ou entreprendre une psychothérapie psychanalytique.